Ingénierie de gestion

Statut

Formation validée par le Comité Stratégique de la HES-SO, le 29 juin 2006

En septembre 2006, le département comem+ de la HEIG-VD a ouvert une nouvelle filière Bachelor en "Ingénierie de Gestion", orientée techniquement vers les Technologies Industrielles (TIN).

Les trois piliers de la formation permettant d'arriver au profil choisi sont :

  • l'ingénierie (sciences et techniques)
  • le management
  • la communication humaine

La part de l'ingénierie est prépondérante dans le plan d'études (à hauteur environ de 55%), avec en particulier les disciplines suivantes : génies mécanique et électrique, électronique, systèmes d'information et communication.

Les responsabilités de l'ingénieur de gestion impliquent aussi une approche globale en termes de management de projets et d'entreprises, incluant notamment économie, comptabilité et gestion financière, marketing et vente, gestion des ressources humaines, droit et fiscalité, gestion des opérations, stratégie et contrôle de gestion.

Une importance est également donnée à la communication et à la maîtrise des langues, en particulier de l'anglais et de l'allemand, pour tenir compte de l'évolution des besoins en relations internationales.
En dernière année, deux options sont prévues :

  • Gestion de la production / Production management
  • Développement d'affaires / Business developement

Généraliste, l'ingénieur-e de gestion a la capacité de prendre en charge le management complet d'un projet multidisciplinaire intégrant des aspects techniques, économiques, organisationnels et sociaux.

Dans ce type de projets industriels ou «sur mesure», des spécialistes de différents domaines collaborent et l'ingénieur-e de gestion doit en particulier comprendre et coordonner l'activité de ces spécialistes. L'ingénieur-e de gestion a sa place dans toutes les entreprises ayant principalement une activité d'ingénierie

Pour de plus amples informations :
www.comem.ch

De multiples possibilités d'emploi

Selon les structures, le rôle de l'ingénieur de gestion peut s'apparenter :

  • soit à celui de l'ingénieur technico-commercial : prospection de marché, négociation contractuelle avec le client et suivi commercial et technique de la réalisation du projet,
  • soit à celui du chef de projet : élaboration de la proposition technique et encadrement de la réalisation du projet,
  • soit à celui de l'ingénieur qualité ou de l'ingénieur de gestion de la production : logistique, méthodes, procédés, ordonnancement, contrôle, planification.

L'ingénieur de gestion évolue dans sa carrière en prenant des responsabilités adaptées à son expérience et à sa personnalité. Dans certains cas, il peut ainsi être amené à prendre des fonctions importantes de l'entreprise telles que responsable de "grands comptes" (Key account manager) ou d'une unité opérationnelle (Business Unit Manager). Il peut aussi développer de nouvelles entités dans un esprit d'intrapreneuriat ou d'entrepreneuriat.

Les métiers de l'ingénieur de gestion évoluent et prennent des places de plus en plus importantes dans la vie économique et industrielle, aussi bien en Suisse que dans d'autres pays. L'ingénieur de gestion peut prendre différente", en Angleterre des "Project Managers", au Canada des "Ingénieurs Industriels", puis en Belgique nous retrouvons des "Ingénieurs de gestion".

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la filière Ingénierie de gestion ?

Découvrez le témoignage d'un ancien étudiant, ainsi que les instituts de recherche liés à la filière Ingénierie de gestion

L'excellente formule d'un cursus réparti entre la communication, le management et l'ingénierie m'a permis de m'intégrer et de me rendre utile très vite au sein de Cross Systems.

Vincent Faivre Ingénieur HES des médias (Comem+) Cross Systems

Formation continue

Les Instituts de recherche