Filière Energie et techniques environnementales

 
Nouvelle offre HES-SO

Présentation de la filière Energie et techniques environnementales

Cette formation, d’une durée de 3 ans, permet d’acquérir les connaissances techniques et les savoir-faire nécessaires au traitement d’un projet, de maîtriser les modèles, les méthodes et les techniques propres au domaine de l’énergie et leur application dans le respect de l’environnement. Cette filière, comportant 5 orientations, est proposée conjointement par la HEIG-VD et la HES-SO Valais.

Les orientations offertes à la HEIG-VD sont :

> Energétique du bâtiment (EBA)
> Thermique industrielle (THI)
> Thermotronique (THO)

Celles de la HES-SO Valais sont :

> Energies renouvelables (Sion)
> Smart Grid (Sion)

Défis

Les défis énergétiques que devra affronter la société sont énormes. Les solutions passeront par une utilisation plus intensive des énergies renouvelables et l’amélioration de l’efficacité énergétique des installations de production et de consommation (bâtiment, industrie, transports). Ces responsabilités incomberont en premier lieu à des ingénieur-e-s qui auront développé des compétences pointues en matière énergétique et environnementale.

Perspectives professionnelles

L’ingénieur-e en Energie et Techniques environnementales a pour rôle de faire collaborer différents acteurs, d’imaginer, de développer et de mettre en oeuvre des systèmes complexes, tels que des installations hydrauliques ou photovoltaïques, climatisations solaires, micro-pompages-turbinage, pompes à chaleur, stockage d’énergie, dispositifs d’éclairage. Son activité se décline dans le domaine de la production, du transport ou de la consommation énergétique. Son champ de responsabilité s’exerce sur un site, une installation de production ou de consommation. Il intègre aussi la coordination des équipes de maintenance et d’exploitation.

 

 

Orientations proposées pour la filière
Energie et techniques environnementales

Formation à plein temps
Formation en emploi / à temps partiel

S'inscrire !



Responsable de la filière

M. Roger Röthlisberger