Les news

HEIG-VD | 03 juin 2016

Des électrodes médicales souples : le coeur de la Ra&D au COMATEC-LANS bat au rythme de l’innovation dans les matériaux nanocomposites

Des électrodes médicales souples : le coeur de la Ra&D au COMATEC-LANS bat au rythme de l’innovation dans les matériaux nanocomposites
Pouvoir éliminer les parties métalliques dures et inconfortables de nombreuses électrodes médicales, c’était le défi d’une équipe d’ingénieur-e-s du Laboratoire d’Applications des NanoSciences (COMATEC-LANS) dans le cadre d’un projet interdisciplinaire en partenariat avec la HES-SO Valais. Les résultats fructueux sont très prometteurs: les nouveaux matériaux nanocomposites développés ont déjà pu être testés pour l’acquisition des signaux cardiaques ainsi que pour la stimulation des nerfs.



Les matériaux nano- et microstructurés permettent d’innover dans les domaines du génie électrique et du génie médical. Dans le cadre d’un projet interdisciplinaire en collaboration avec des partenaires de la HES-SO Valais, les ingénieur-e-s du Laboratoire d’Applications des NanoSciences (COMATEC-LANS) de la HEIG-VD ont récemment développé de nouveaux matériaux conducteurs flexibles et biocompatibles pour fabriquer des électrodes entièrement souples. Ceci permet d’éliminer les parties métalliques dures et inconfortables de nombreuses électrodes médicales utilisées de nos jours.

L’équipe des ingénieur-e-s du COMATEC-LANS sous la direction de Prof. Dr. S. Schintke, a pu démontrer que leurs nouveaux matériaux nanocomposites peuvent être appliqués de manière fiable par exemple pour mesurer des signaux cardiaques et aussi pour stimuler les nerfs pour la détente musculaire. Ces nouveaux résultats ont été présentés par l’ingénieur C. Tematio du COMATEC-LANS à l’occasion d’un congrès international en Autriche le 3 Juin 2016 [1].

En plus des applications biomédicales, la Ra&D du COMATEC-LANS joue un rôle primordial à l’application des matériaux nanocomposites et électrodes souples. Elle s’investie par exemple dans le secteur de l’électronique imprimable et flexible, dans celui aussi des cellules photovoltaïques flexibles et de nombreux autres secteurs d’applications.

Ces thèmes d’actualité font également partie de l’enseignement dans le cadre de cours et laboratoires en nano- et microtechniques à la HEIG-VD, aussi bien au département Technologies Industrielles, que pour la Formation Continue.

[1] Charles Tematio, Monica Bassas-Galia, Narcis Fosso, Vanessa Gaillard, Marc Mathieu, Manfred Zinn, Enrico Staderini, and Silvia Schintke, Design and characterization of conductive biopolymer nanocomposite electrodes for medical applications, THERMEC conference, 29 May - 03 June 2016, GRAZ, AUSTRIA.

Contact: Prof. Dr. Silvia Schintke, HEIG-VD, Laboratory of Applied NanoSciences COMATEC-LANS (www.comatec-lans.ch), silvia.schintke@heig-vd.ch